.
Retour Menu Général
Yeroskipou,
Le monastère de St Néophyte
Retour Menu Chypre - Aphrodite
- Larnaka
- Lefkara
- Limassol
- Nicosie
- Pafos
-Troodos
 
Le nom de ce village, située à 3 km à l'est de Pafos, a pour origine le vieux nom de "Hieros Kypos", le jardin sacré d"Aphrodite.
 En fait, selon la tradition, les pélerins débarqués dans le port de Pafos pour se rendre 14 km plus loin, au temple d'Aphrodite situé dans le village de Kouklia, faisait une halte à Yéroskipou (ou Géroskypou). dans ce jardin, par des chants et des offrandes, ils se préparaient à l'ultime marche qui devait les conduire au temple sacré de la déesse.
L'église d'Agia Praskevi est une des églises bysantines les plus interessantes de l'île et dont la construction remonte au IX ème siècle. Elle est surmontée de 5 dômes formant une croix et a de très belles fresques datées du IX ème  auXV ème siècle.
Loukoums,
A environ 3kms à l'est de Paphos les gourmands seront ravis de faire une halte dans le village de Geroskypou où se trouve la fabrique nationale des loukoums.

Le loukoum (du turc lokum, lui même de l’arabe rahat-ul hukm, « délice de la gorge ») ou sa version grecque loukoumia est une sorte de confiserie
L'étymologie du mot loukoum n'est pas claire pour les linguistes; il semble que se soit une corruption du turc lokma (« morceau »). Rahat signifiant en turc paix ou contentement, une traduction correcte serait un "morceau de contentement".
 
 

L'histoire du loukoum remonte à 500 ans, ce qui en fait une des confiserie les plus anciennes au monde. Le loukoum est fait à partir d'amidon et de sucre. Un ingrédient essentiel est l'eau de rose, quoi que certains soient parfumés au citron. Quelques recettes incluent de petits morceaux de noix, généralement des pistaches, des noisettes ou des amandes.
 
Retour Haut de Page