xxxxRetour Menu Général
Pilgrim's Rest 
Afrique du Sud

"L'unité dans la diversité"
.
Il y a sur ce site actuellement 11 photos sur cette page
 - Blyde River Canyon
 - Bourke's luck potholes
 
- Boulders Beach (Simon's Town)
 - Cap de Bonne-Espérance
 - Cape Town
 - Durban
 - Franschhoek 
 - Hout Bay Harbour
 - Hluhluwe Imfolosi Park
 - Ndébélés tribe
 - Parc Kruger
 
- Pilgrim's Rest
 - Prétoria
 - Soweto (Johannesburg)
 - Stellenbosch
 - Zulu (Peuple Zoulou)
Springbok    Pilgrim's Rest, la rue principale.     Bouclier Zoulou

«Le Repos du Pélerin»

Coordonnées GPS  24° 54′ 28″ S -  30° 45′ 24″ E

Cliquez ICI Avez-vous visité Porto ?
Pilgrim’s Rest (Pelgrimsrus ) est une petite localité de la province du Mpumalanga. De l'or y fut découvert en septembre 1873, et sa population atteint rapidement 1 500 personnes, vivant de près ou de loin de la prospection d'or.  La localité a été déclarée monument national en 1986.
.
Retour Page d'Accueil Pilgrim's Rest     Pilgrim's Rest     Pilgrim's Rest
.
Le village est étiré le long d'une route à flanc de colline, et comprend une "ville haute" (uptown) et une "ville basse" (downtown).
.
Pilgrim's Rest, la rue principale    Pilgrim's Rest, vieille pompe à essence    Pilgrim's Rest, la Poste     Pilgrim's Rest, monument aux morts


Le terme Uitlander, un mot afrikaans
signifiant « étranger », fut utilisé pour désigner
 les travailleurs émigrants étrangers au cours de l'exploitation des mines d'or du Witwatersrand,
au Transvaal, en Afrique du Sud, à la fin
 du XIXe siècle.
..

Le vieux cimetière témoigne de l'histoire de la localité. Toutes les tombes, où reposent généralement des uitlanders*,  sont orientées dans la même direction, si ce n'est la célèbre Robber’s Grave, la "tombe du voleur" (anonyme), perpendiculaire aux autres tombes, seulement ornée d'une croix et de la mention précitée. Celle-ci suggère que le voleur fut tué lors d'un vol dans l'une des tentes des prospecteurs. 

.
.
Pilgrim's Rest, vendeuse ambulante    Pilgrim's Rest     Pilgrim's Rest, l'heure de la sieste


 
Francine Vernet, Laurence et Daniel MOURA

Retour Haut de page