Retour Menu Général

Pétra
Amman
Jérash
Mont Nébo
Pétra 
Wadirum Béthanie
Il y a sur ce site actuellement 95 photos sur la Jordanie

Retour Menu Jordanie
Pétra, le monastère (Deir)

"Roches multicolores"
Pétra est située à mi-chemin entre le golfe d'Aqaba sur la mer Rouge et la mer Morte à une altitude de 800 à 1 396 mètres au-dessus
 du niveau de la mer, dans un fond de vallée de la région montagneuse d'
Édom, à l'est de la vallée de l'Arabah.
Habitée depuis la préhistoire,
cette cité caravanière nabatéenne fut dans l'Antiquité un carrefour important entre l'Arabie, l'Égypte et la Syrie.

     
Pétra, l'entrée du Siq     Pétra,     Pétra, l'entrée du Siq     Pétra,


Pétra n'est accessible que par le Siq, une gorge étroite, longue de plus d'un kilomètre. Sa largeur ne dépassant pas une dizaine de mètres,
( à son endroit le plus resserré, seulement deux mètres) avec des parois de près de plusieurs dizaines de mètres de hauteur, cela en faisait
 un endroit facile à défendre.

À l'extrémité de la gorge, après une demi-heure de marche se trouve la Khazneh (le trésor du pharaon), l'un des plus beaux monuments de Pétra.

La Khazneh, dont l'imposante façade est taillée dans le grès, de 40 m de haut sur 28 m de large, dont le style influencé par l'art architectural
d'Alexandrie, daterait sa création vers le Ier siècle av J.C., serait le tombeau d'un roi ou d'une reine, plus probablement du roi Arétas IV (mort en 40).

L'intérieur, composé d'une grande salle et de trois autres petites pièces, est très sommaire.
Elle s'appelle « le trésor du Pharaon » car pendant longtemps les Bédouins qui ont vécu dans le secteur ont cru que l'urne funéraire située en haut du bâtiment contenait un important trésor. Des impacts de balles sont encore visibles sur l'urne, montrant les tentatives de la casser afin de s'emparer du
trésor. Mais comme l'urne et toute la façade l'entourant est taillée complètement dans la roche, ces tentatives sont restées stériles.


 
Pétra, le Khazneh    Pétra,     Pétra, l'urne funéraire du Khazneh (au centre)    Pétra, la sortie du Siq, vue du Khaeneh     

Pétra,   Le Deir est l'un des bâtiments les plus connus et le plus gros de la cité antique.Sa façade de 45 m de large
    sur 42 m de haut semble
lié à un rite funéraire, probablement celui du roi nabatéen Obodas Ier divinisé qui accéda
    au trône en -96.
 Une imposante urne funéraire de 9 mètres de haut se trouve à son sommet et est accessible par
    un escalier. Par la suite, le bâtiment sera réutilisé par les Chrétiens
comme monastère, ce qui lui vaut son nom
    actuel.
L'arrivée devant le monastère se fait via un escalier de 800 marches taillé dans la roche.



Attention, pour visionner correctement ce diaporama (arrêt du défilement, voir les légendes ...),
votre ordinateur doit autoriser l'exécution des scripts  et des contrôles Active X.
Cliquez sur une photo pour l'agrandir.
Vue depuis le Haut lieu du Madhbahle Haut lieu du sacrifice du MadhbahVotre webmaster pose au Haut lieu du MadhbahLes tombeaux royaux vus de la rue à colonnadesLes tombeaux royaux, la tombe à l'urneLa tombe aux obélisques et le triclinium de GaïaLes tombeaux royaux, la tombe Palais ou tombeau à étagesLa tombe du JardinLes tombeaux royaux, la tombe à l'urneLe théatre romainL'Arc monumentalRue des façades, les tombeaux superposésLes ruines du Qasr el-BintRue des façadesLe Cardo Maximus et le Temple aux Lions AilésLa tombe de la soieLe SiqLes blocs de Djinns
Palette de couleurs...
       
De nombreux tombeaux présentent d’extraordinaires couleurs naturelles...
Selon les heures et l'éclairage du soleil, on est ébloui devant la palette de couleurs qui compose roches et minéraux, du jaune au marron en passant
par le rose, le bleu et le carmin, et bien d'autres couleurs aux tons changeants.

Retour Haut de page