.
Retour Menu Général
Limassol, Terre de Vignobles
KolossiKourion
Retour Menu Chypre - Aphrodite
- Larnaka
- Lefkara
- Limassol
- Nicosie
- Pafos
-Troodos
Limassol ou en grec Lemesos est une ville et un port de la côte sud de l'île. Depuis l'occupation turque du Nord de l'île, la ville a considérablement grandi du fait de l'arrivée de réfugiés. Le port de Famagouste étant situé en zone occupée, celui de Limassol est devenu le plus important de la République de Chypre.


en route pour un tour de ville...

La ville est exactement située entre les sites des deux cités antiques et maritimes d'Amathonte, à l'Est, et de Kourion, à l'Ouest.
Ses abords occidentaux sont bordés par le territoire britannique et souverain de la base d'Akrotiri.

La ville est siège d'une métropole de l'Église de Chypre dont l'évêque porte le titre de "Métropolite de Limassol, présidant à Amathonte et à Kourion." La cathédrale (XIXème siècle) est dédiée à Aghia Napa (la sainte Protection de la Mère de Dieu).
 

Limassol est le centre commercial et touristique le plus important de l'île.
La ville se trouve  à une heure en voiture de toutes les autres régions de Chypre. Elle est le centre de l'industrie vinicole et est réputée pour sa fête du vin et son carnaval. Le caractère cosmopolite et l'hospitalité traditionnelle de ses habitants en font une destination de vacances très populaire.
Le fort médiéval

Construit au XIVème siècle sur le site d’un château byzantin, où, selon la tradition, Richard Cœur-de-Lion épousa, en 1191, Bérengère de Navarre et l’y couronna Reine d’Angleterre.
Le Château abrite le Musée Médiéval de Chypre. 
.

.
.

Richard Coeur de Lion
  L'histoire
.
Gui de Lusignan  (1129-1194) : Fondateur de la dynastie des Lusignan à Chypre.

Suite à la rébellion chypriote (contre la domination byzantine), menée par Isaac Comène en 1185, Richard Coeur de Lion, en route pour la Croisade, fait en 1191, la conquête de l'Ile de Chypre qu'il vend à l'Ordre du Temple, puis celui-ci la recède en 1192 à Gui de Lusignan, devenu Roi de Jérusalem par son mariage avec Sibylle, fille d'Amaury Ier d'Anjou, Roi de Jérusalem.
Suite au conflit avec Conrad de Montferrat, Gui perd le contrôle du Royaume de Jérusalem et ne conserve que Chypre placé sous l'autorité de son frère Amaury, à qui il avait accordé le titre de Connétable de Chypre.
A la mort de Gui, Amaury se fait reconnaître héritier par le Pape qui lui accorde le titre de Roi de Jérusalem, en même temps que l'Empereur Henri VI érige Chypre en Royaume, sous sa propre suzeraineté.
En 1197, Amaury épouse, Isabelle, veuve de Conrad de Montferrat et soeur de Sibylle d'Anjou, de sorte qu'il devient le Roi Amaury II de Jérusalem, en même temps qu'il demeure, Roi Amaury Ier de Chypre. 

Retour Haut de Page