..
Retour Menu Général
Cuzco et environs
- Arequipa
- Ballestas
- Cuzco
- Lima
- Machu Picchu
- Nazca
- Ollantaytambo
- Pampa de Cañahuas
- Puerto  Inca
- Pisac
- Taquilé
- Titicaca
- Raya
Retour Menu Pérou.......
Il y a actuellement 37 photos sur cette page.

Retour Page d'Accueil

Cuzco-Vue generale

 
 

Le nombril de la terre.

 
 
....
Cuzco-Vue generale

Cuzco est une ville d'altitude (environ 3 400 m) au milieu des Andes, qui fut la capitale des Incas et a été longtemps un carrefour sur l'axe économique transandin mais s'est endormie quand l'activité commerciale s'est tournée vers Lima.

La légende veut que la ville ait été fondée au XIe siècle ou au XIIe siècle par Manco Capac et Mama Ocllo après leur « naissance » dans le lac Titicaca.

La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption (de la Très-Sainte-Vierge) est l'un des principaux sanctuairescatholiques de la ville.

Cuzco-La cathedrale Notre-Dame-de-l'Assomption

Fondée en 1559 sous l'impulsion du vice-roi Andrés Hurtado de Mendoza et des missionnaires espagnols, elle est l'église-mère de l'archidiocèse de Cuzco. Elle se dresse sur la principale place de la ville, la « Plaza de armas », jouxtant l'église de la Compagnie de Jésus.

Eglise de la Compagnie de Jésus

 
Cuzco-Eglise de la Compagnie de Jésus     Cuzco-Eglise de la Compagnie de Jésus
En 1650 un terrible tremblement de terre avec de nombreuses répliques mettra à mal de nombreux édifices de la ville et rasera l'église de la compagnie de Jésus.
Mais, les Jésuites sont à ce moment extrèment riches et puissants. Tellement qu'ils défient presque ouvertement l'autorité centrale de l'église et firent reconstruire l'église démolie.

Alors que la cathédrale devra attendre entre 94 et 104 ans pour être terminée, entre 1760 et 1770, l'église avec l'appui de la cour fera interdire l'ordre des Jésuites dans le Nouveau Monde et au Pérou.


El Koricancha  était une des constructions les plus remarquables du Cuzco Inca car il s’agissait du temple principal du dieu Soleil. Les Espagnols construisirent, sur la construction d’origine, vers 1534, l’église et le couvent dominicain de Santo Domingo, lesquels furent détruits par le tremblement de terre de 1650 et furent reconstruits aux alentours de 1681. Il fut à nouveau frappé par un seisme en 1950.
Cuzco     Cuzco     Cuzco

On peut encore admirer les murs incas originels dans certaines rues de la ville.
                    

     Cuzco     Cuzco     Cuzco
Yucay

Situé à 58 km de Cuzco, le petit village de Yucay se trouve entre la forteresse de Ollantaytambo et la ville de Pisac, le long de l'Urubamba. On peut découvrir un petit mur inca, appartenant à une ancienne halte entre Cuzco et le nord du pays, une grande place avec au centre deux magnifiques arbres, et enfin une très jolie église coloniale.

Yucay, vallée de l'Urubamba  Yucay, vallée de l'Urubamba
Pachacutec Sacsayhuaman

sacsayhuaman-vue generale

Le site est une forteresse inca située à 2 kilomètres de la ville de Cuzco.
Construite à l'origine dans un but défensif, la forteresse se trouve à
3 700 m d'altitude. Elle a la forme d'une tête de puma, animal sacré dans la tradition inca.

sacsayhuaman    sacsayhuaman     sacsayhuaman

Cette immense forteresse, fut érigée à l'initiative de l'inca Pachacutec. On estime que plus de 20 000 hommes travaillèrent pendant 50 ans à sa construction.

Elle est composée de trois remparts parallèles longs de 600 m, disposés en zigzag, lesquels sont constitués de blocs monolithiques, parfaitement assemblés et encastrés les uns dans les autres.

sacsayhuaman    sacsayhuaman     sacsayhuaman     sacsayhuaman

La technique utilisée pour transporter et assembler de telles masses reste un mystère. Il faut savoir que ces civilisations ne 
connaissaient pas la roue ! Les enceintes, qui mesurent à peu près 360 m de long, sont reliées par des escaliers et des portes trapézoïdales.

sacsayhuaman      sacsayhuaman     

Chaque année, le 24 juin, est célébré l'Inti Raymi, la fête du soleil. C'est le jour du solstice d'hiver dans l'hémisphère Sud, jour
où le soleil est le plus éloigné de la terre. Adorateurs du soleil et astronomes émérites, les Incas effectuaient des incantations pour
son retour.

Pas de photos dans l'église. Andahuaylas

Andahuaylas est une ville de la région d'Apurimac. Ce nom d'Antahuaylas, qui signifie en quechua prairie des nuages colorées lui a été donné du fait que la lumière des rayons du soleil, en se couchant dans le lac Pacucha, est réfractée dans les nuages. C'est ce qui donne au ciel sa couleur si particulière.

Situé à 35 kilomètres au sud-est de Cuzco et à environ 2900 mètres d'altitude, la ville est surtout un gros marché agricole, au milieu d'une riante et fertile vallée partagée entre les champs pousse le blé, le maïs, la pomme de terre, et des terres d'élevage qui ont donné naissance à une petite industrie laitière.

Elle est connu pour son église (1600-1670 ?), ornée de portails sculptés et d'une élégante tour-clocher séparée de la nef. Elle occupe la partie sud de la place d'Armes

L'Eglise San Pedro Idailly, la Chapelle Sixtine de l'Amérique (ou du Pérou), comme on se plait à la nommer là-bas, a été construite par les Jésuites dès 1580. Si son architecture reste classique à celle de toutes les églises construites en Amérique Latine, le plus impressionnant se trouve à l'intérieur. On pourra y voir un tableau de la Vierge de l'Ascension dont l'auteur est le peintre espagnol Esteban Murillo. Luis de Riano y a peint des fresques magnifiques et un tableau de l'archange Saint Michel.
Des tableaux de l'Ecole de Cuzco, représentant la vie de Saint Pierre sont aussi à voir.
La quantité de fresques qui couvrent les murs de l'église est impressionnante, et le plafond est d'une beauté inouïe, peint de formes géométriques, et de fleurs dorées à l'or fin.
A côté de l'autel, richement décoré lui aussi, se trouve la sacristie où sont sonservés les vêtements des prêtres, bordés de fils d'argent et d'or. Il y avait aussi des objets et des bijoux en or et en argent, mais qui furent malheureusement volés en 1992.


Andahuaylas    Andahuaylas     Andahuaylas     Andahuaylas     Andahuaylas
Rumicolca

Rumicolca


Le site est un ancien aqueduc pré-inca, transformé en porte pour controler l''accès à Cuzco.
C'est 'un énorme mur en escalier, au sommet du quel on pouvait accéder grâce à de nombreuses "takilpas" ou marches enchassées dans les parois en diagonale.
Au sommet du mur, un canal, un véritable aqueduc destiné à emmené une eau d'utilisation civile et d'irrigation plus loin dans la vallée.



Rumicolca     Rumicolca     Rumicolca

Paca Pacara


  En face de Tambomachay, à 7 km de Cuzco,  se trouvent un imposant ancien bâtiment militaire. Cette    force est composée de grands murs, de terrasses et d'escaliers et était un point de contrôle au dessus      de la vallée sacrée.
   Puca Pucara est nommé en quechua «forteresse rouge» à cause des roches rouges qui acquièrent au        crépuscule
   À la vue de la découpe en croix andine de certaines de ces dernières, le lieu aurait également pu avoir        une fonction religieuse.

         


La réputation des Pukara est celle de céramistes, d'ailleurs les petits taureaux que l'on voit sur les toits des maisons andines est une spécialité locale.


       

Retour Haut de Page