Retour Menu Général
Vietnam au quotidien...
.
- along terrestre
- Baie d'Along
- Can Tho
- Hanoi
- Ho Chi Minh
- Hoi An
- H
Vietnam au quotidien
Il y a actuellement 57 photos sur cette page.

Retour Menu Vietnam
Repiquage du riz au nord de Ha Noï
.
Photos de la vie au quotidien : Sur 2 roues, sur l'eau, au champs, au marché, la soie, les artistes, les artisans, etc...


Attention, pour visionner correctement ce diaporama (arrêt du défilement, voir les légendes ...),

votre ordinateur doit autoriser l'exécution des scripts  et des contrôles Active X.
Cliquez sur une photo pour l'agrandir.


 



Avez-vous visité les marchés flottants de Cai Rang ?  
Cliquez ICI pour visiter les marchés flottants de Cai Rang

.
Le Sud, très fertile, cultive surtout le riz. Produit de base essentiel, cet aliment est aussi un produit d'exportation. Le Viêtnam est le troisième exportateur mondial de riz.
Un nón est un chapeau conique vietnamien, vulgairement appelé « chapeau chinois » en occident
Ils ont une sossature en bambou et sont recouverts de feuilles de latanier, genre de palmier très abondant dans la moyenne région aux alentours de Phú Thọ, Vĩnh Phúc.
En dehors de leur utilisation comme protection contre la pluie et le soleil, les Vietnamiens leur ont trouvé d’autres emplois d’une manière éminemment inventive. Ne parlons pas de ceux qui sont pourvus d’un petit miroir pour  les coquettes, à l’occasion d’une halte, à l’ombre d’un arbre où elles s’en servent aussi comme éventail. A un point d’eau, il peut servir comme récipent pour puiser de l’eau et faire un brin de toilette.
La soie

La préparation des cocons


Le décoconnage :Huit à 10 jours après la fabrication du cocon, a lieu le décoconnage. Les cocons sont enlevés de leur support et triés. Ensuite on enlève la bourre ou « blaze », qui a servi à la fixation du cocon.

L'étouffage :Les cocons sont ensuite étouffés dans des étuves de 70 à 80 °C, puis trempés dans l'eau bouillante pour que le grès (ou séricine, colle naturelle protégeant les brins) se ramollisse.

La chrysalide doit être tuée sans abîmer le cocon.

La filature

Chaque cocon n'est fait que d'un seul fil appelé bave. Pour trouver l'extrémité de chaque fil, on remue constamment les cocons avec un petit balai  de paille de riz. Celui-ci sert à accrocher les premiers fils de dévidage. Chaque fil étant trop fin, on en réunit plusieurs (une dizaine) lors du dévidage. Ceux-ci se soudent entre eux grâce au grès, lors de son refroidissement.

Les fils sont enroulés sur des « dévidoirs », la soie est alors dite soie « grège ». Celle-ci est ensuite enroulée sur des écheveaux ou « flotte ». Un kilogramme de soie grège s'obtient avec huit à dix kilogrammes de cocon.

Le dàn tranh est un instrument de musique apparenté à une cithare originaire du Viêt Nam. Il a une caisse allongée, arrondie, à chevalets mobiles et aux seize cordes métalliques, proche du koto japonais ou du guzheng chinois.

Retour Haut de page