Retour Menu Général
Les Masaïs
"Ceux qui parlent Maa"
Page suivante
.
 Amboseli
 Masaï Mara
 Les Masaïs
 Mombassa
Retour Menu Kenya

Cliquez pour agrandir
 
Parce qu'ils ont traversé la colonisation et l'indépendance en restant farouchement attachés à leur tradition, les Massaîs sont l'ethnie symbole du Kenya.
Peuple nomade, on les suppose originaires du Nord parce qu'ils parlent le maa, une langue nilo-hamitique. Les Massaïs étaient traditionnellement des éleveurs menant leurs troupeaux librement à travers les plateaux kenyans, mais se déplaçant dans un faible rayon .La peste bovine, une maladie infectieuse fébrile, survenue apparemment avec l'arrivée des Britanniques, décima les troupeaux de bovins qui alimentaient les Massaïs en lait et en viande. La famine, puis la variole survinrent.
Déplacés entre 1910 et 1914 par les colons qui convoitaient leur terre situées entre le mont Kenya et le mont Elgon, ils vivent aujourd'hui dans les districts de Narok et de Kajiado.
 

..
 

.Les Massaïs, qui pour la plupart sont nomades tout au long de l'année, vivent dans des kraals, petits groupes de huttes rectangulaires aux angles arrondis et aux toits plats, faites de bouse de vache et de zébu, construites par les femmes.
Les campements sont ceinturés de haies épineuses pour se protéger, ainsi que le bétail , des fauves.

Les Massaïs sont strictement divisés en clans patrilinéaires et en classes d'âge. Les hommes sont tour à tour enfants, guerriers puis anciens, chacun de ces passages était accompagné de rites initiatiques. Les Massaïs prennent parfois des épouses bantoues qui cultivent quelques champs autour du village. Eux mêmes sont devenus éléveurs de bovins, symboles de richesse, dont ils ne consomment que rarement la viande. Ils se nourrissent de lait frais ou caillé, mêlé de sang prélevé sur la veine jugulaire des animaux. Les vieilles femmes bénéficient du même statut que les anciens.
.


Retour Haut de page