Retour au Menu Général
Clochers de France
Retour Menu des Clochers
Retour tableau des départements
89 - Yonne

Coulanges-sur-Yonne
L'Eglise Notre-Dame
Gy-L'Evêque
L'Eglise Saint-Phal
.
Ouanne
L'Eglise Notre-Dame

Pierre-Perthuis

Pierre Perthuis
L'église est formée : de l'ancienne chapelle du château, laquelle forme l'abside, d'une partie plus récente, datant du XVe siècle et enfin d'un troisième construction moderne. 

Dans la partie construite au XVe siècle, on remarque au sommet d'une des voûtes de style ogival trois écussons sculptés, mais tous sont mutilés au point qu'il est difficile d'en deviner les motifs. On distingue cependant, vaguement, dans l'un deux : trois fleurs de lys et une couronne royale. Sous le porche, dans une grande niche, est une vierge, statue en pierre peinte du XIVe siècle (classée).

 Autrefois la toiture de l'église était surmontée d'un clocheton qui abritait une petite cloche fêlée que les habitants des villages voisins appelaient par dérision "le chaudron de Pierre-Perthuis". En 1865, on édifia un clocher plus important et d'ailleurs d'une navrante banalité. Il donna asile à une cloche de 552 kilos. 


.
St Père
St Père
L'Eglise Notre-Dame

Commencée vers 1200 et terminée en 1455, cette église a connu tous les stades de l'évolution du style gothique. Elle devint église paroissiale au 16e siècle, remplaçant l'église Saint-Pierre (d'où le nom de Saint-Père) incendiée en 1567 lors des guerres de religions et jamais reconstruite.

Véritable "dentelle" de pierre, elle fait l'objet, depuis quelques années d'une importante restauration. Le pignon, creusé d'arcatures formant des niches, abrite les statues du Christ couronné par deux anges et de Saint Etienne, encadrées par la Vierge et les saints, Pierre, andré, Jacques, Madeleine, Jean et deux évangélistes.

La tour clocher date du 13e siècle. Le porche, ajouté à la fin du 13e siècle, fut restauré par Viollet-Le-Duc.

Le Choeur est entouré d'un déambulatoire à cinq chapelles rayonnantes.

St Père
.
Vézelay
Vézelay
- Vers 858 ou 859, fondation d'un monastère de moniales par Girart de Roussillon, à l'emplacement actuel de Saint-Père. 

- En 873, dévastée par les Normands qui remontent la Seine, l'Yonne et la Cure, l'abbaye est transférée sur la colline; des moines venus sans doute d'Autun remplacent les moniales.
- Le 22 juillet 1120 Un gigantesque incendie ravage ce qui restait de la nef primitive, où étaient rassemblés des milliers de pèlerins; début de la construction de la nef actuelle, de la façade vers le chœur de l'abbé Artaud. 
- En 1146, le jour de Pâques, à la demande du pape Eugène III, saint Bernard prêche la seconde croisade sur le flanc nord-est de la colline, où est élevée la chapelle Sainte-Croix aujourd'hui appelée "La Cordelle" 
- Juillet 1190, Richard Cœur de Lion et Philippe-Auguste se retrouvent à Vézelay pour partir pour la 3ème croisade. 
- La tour Saint-Michel et le fronton de la façade sont édifiés en 1260. 
- En 1840, âgé de vingt-six ans, Eugène Viollet-le-Duc est chargé de vastes travaux de restauration, à l'instigation de l'écrivain Prosper Mérimée, inspecteur des Monuments historiques.  Elle dureront 19 ans.
- La basilique et le site de Vézelay sont inscrits au sein du patrimoine mondial par l'UNESCO en 1979. 
- 4 nouvelles cloches sont bénies le jour de Pâques et installées à la basilique pour le fête de Sainte Madeleine le 22 juillet 2003. 

Vezelay
Retour Haut de page