Retour au Menu Général
Clochers de France
Retour Menu des Clochers
Retour tableau des départements
69 - Rhône


Bessenay
Le pays de la cerise

Bessenay
En 1855- 69, démolition de la vieille église et construction de celle actuelle d'après les plans de Bossan, architecte de N.D. de Fourvière.
Bessenay
Chevinay
Église Saint-Georges

La construction de cette église débute aux environ de 1867 et s'achève en 1879
Le clocher octogonal
en pierre jaune de Bully, sans flèche, reçoit quatre cloches , trois datent de 1852 et une de 1865.
Chateauvieux
Chateauvieux

La chapelle du XIe siècle dédiée à Saint-Jean-Baptiste, se dresse dans un site exceptionnel. D’un style roman très pur, elle présente une abside sur plan carré, une nef à trois travées à voûtes d’arêtes et un choeur voûté en berceau plein cintre au-dessus duquel s’élève la coupole soutenue par une série d’arcs en décrochements successifs. A l’entrée, un étonnant bénitier à deux vasques. A l’angle de l’ancien cimetière, on peut admirer une croix très ancienne (dite byzantine) et sur la place, trois tilleuls de Sully âgés de plus de 400 ans.

Chateauvieux
Chaussan
Chaussan

Église Saint-Jean-Baptiste

Ce monument qui est une ancienne forteresse a été incendié par les Tards Venus en 1364. Seguin de Badefol, leur chef, mis le feu à l’édifice après y avoir rassemblé et violenté la population venue s’y refugier.

Née d’un mélange de style entre art ogival (c’est-à-dire gothique) et renaissance, cette église est composée de murs crénelés et d’un clocher carré du XVème siècle.

Coise
Coise
Chapelle de la Salette

Site consacré à la Vierge et qui domine la vallée, elle fut construite en 1875 grâce à une famille de Coise qui avait fait le vœu d’édifier un sanctuaire à la Vierge si l’un de ses fils évitait le départ à la guerre lors du tirage au sort. La chapelle de la Peur tire sans doute son nom de là. Elle devint très vite un petit lieu de pèlerinage et l’on y amenait les enfants qui tardaient à marcher.


Courzieu
Courzieu
Eglise Saint-Didier

La commune est située sur "La voie d’Aquitaine" ; une Ancienne voie romaine venant de Lyon et se dirigeant sur Brussieu. La voie d’Aquitaine conduisait à Feurs, puis Saintes pour rejoindre Bordeaux.

Courzieu
Duerne
Duerne
Eglise Saint-Jean-Apôtre

Duerne
Duerne
Duerne
Duerne
Grézieu le Marché
Grézieu le Marché

L'église est construite en granit rouge provenant de carrières locales et en pierre noire de Volvic.

Elles est de style romano-byzantin, très en vogue à l'époque, avec des réminiscences d'art arabe et assyrien, sans que l'ensemble ne cesse de donner une impression de puissante unité.

L'église possède un carillon complet de huit cloches depuis 1887, alors que l'ancienne église n'en possédait que trois. A l'époque, les cinq cloches nouvelles ont coûté 4 000 francs.

.

 Les Halles
Les Halles
L'église est dédiée à Ste Suzanne et date de 1768.

En 1862, le vaisseau est allongé coté sud et le clocher est déplacé sur la facade d'entrée de l'église. La voute a été reconstruite en 1986 après un effondrement
Les Halles
 Lyon
Lyon, cathedrale Saint Jean

Primatiale Saint-Jean de Lyon

Originellement, l'église a été consacrée sous le vocable de Saint-Étienne, tandis que son baptistère était consacré sous celui de Saint-Jean-Baptiste, mais, comme cela est fréquent (un exemple célèbre étant l'Archibasilique Saint-Jean-de-Latran), le vocable du baptistère s'est ensuite appliqué dans la désignation courante.

Construite de 1180 à 1480, elle mélange le style roman et le gothique. Elle abrite une horloge astronomique du XIVe siècle.

Au cœur du quartier médiéval et renaissance du Vieux Lyon dont elle est un des éléments marquants, elle est classée monument historique depuis 1862

Toutes les infos sur le site Wikipédia
.
Lyon, cathedrale Saint Jean
Lyon
Lyon, Notre Dame de Fourvière
Basilique Notre Dame de Fourvière

La basilique domine la ville depuis le sommet de la colline de Fourvière, sur l'emplacement de l'ancien Forum de Traan (Forum vetus, d'où le nom de Fourvière). Son architecture de style néo-byzantin ou romano-byzantin est l'œuvre de Pierre Bossan. Constituant un des repères les plus visibles de l'agglomération au même titre que la tour Part-Dieu, la Basilique Notre-Dame de Fourvière est un des symboles de la ville de Lyon. Elle donne à Lyon son statut de ville mariale.

Lyon, Notre Dame de Fourvière

Toutes les infos sur le site Wikipédia
.
Lyon, Notre Dame de Fourvière
Lyon
Lyon,église du Bon Pasteur

Eglise du Bon Pasteur

Édifiée en 1875-1883 par l'architecte lyonnais Clair Tisseur, son architecture est une imitation du style roman poitevin.

L'église se distingue par son inaccessibilité : sans parvis, la porte débouche sur la rue Neyret à plus de 3 mètres du sol. L'escalier prévu ne fut jamais construit, car il aurait fallu démolir la caserne située de l'autre côté de la rue, ce que l'anticléricalisme de la IIIe République ne pouvait tolérer.

Lors de la construction de l’église, des tuiles romaines posées à plat recouvrant un amas d’ossements animaux ont été découvertes. On ne connaît pas la fonction de cet ensemble.

L'église n'est plus affectée au culte catholique.

Marcy l'étoile
Marcy l'étoile
Désolé, pas d'informations !
Meys
Meys

L'église St Pierre

Lédifice actuel a été construit en 1779. Il remplace une église qui datait du Moyen Age et qui fut détruite à la Révolution dont seul le clocher subsiste...

Le clocher est une vieille tour aux pierres brunes rongées par le temps, coiffée d'un toit plat, surmonté d'un campanile minuscule. Peut-être sont-ce là les vestiges d'un vieux manoir féodal.

En dessous du clocher, se trouve "la chapelle du vieux choeur" qui correspond à l'emplacement du choeur de l'ancienne église. Celle-ci se trouvait donc perpendiculaire à l'église actuelle, la porte de sortie donnant sur la place Mangini. Elle n'avait qu'une nef.

La plus ancienne des cloches, datée de 1622, a dû appartenir à cette ancienne église.

Meys
Mornant
Mornant
Bourg médiéval autour de l’église Saint Pierre de style ogival (gothique).
Mornant
Orliénas
"La  source curative..."

Orliénas

Église Saint-Martin

L’église primitive servait de quatrième tour à l’enceinte. Elle fait parti des églises fortifiées avec une seule nef très haute et percée au sommet : le clocher est roman, carré et massif.

En 1868, l’église s’effondre mais deux cloches de l’ancien édifice furent conservées.

Orliénas
Pomeys...
Une histoire de pommes !

Pomeys
L’église est mentionnée dès le Xème siècle. Les comtes de Lyon étaient seigneur du clocher et le village relevait de la sénéchaussée de Lyon. Il comptait alors 3 fiefs : la Neylière, Saconay et Hurongues. Pomeys sera une annexe de Saint-Symphorien-sur-Coise jusqu’à la Révolution

L’église date de 1855, elle a remplacée, sur le même emplacement, l’ancienne église à une seule nef. L’église fut bénie le 16 octobre 1860. 
  
Pomeys
Rochefort
Rochefort
Église du XIIIIème siècle bâtie sur un rocher surplombant la vallée de l’Ardillat.
Édifice modifié au XVIe siècle par ajout de la chapelle Saint-Joseph.

Église laissée progressivement en abandon à partir de 1807 , moment ou la commune a perdu son rang de Paroisse. L’église fut définitivement abandonnée à partir de 183.
En 1850 , André Bunel , curé de Saint Martin s’est inquiété du délabrement de l’église et une restauration fut entreprise . En 1851 , un chemin de croix fut installé.
En 1857, le curé Faure fit couronner le clocher par une flèche de style gothique

Rochefort
Riverie
Riverie
La construction de l'église actuelle daterait de 1956...
Son inauguration eut lieu le 19 mars 1960.
Riverie
Rontalon
Rontalon
L' ancienne église dont la date de construction ne nous est pas connue (probablement du XV ou XVI ème siècle) a été démolie en 1867. Cette ancienne église de style roman, était la chapelle du château.
Réfection du clocher en septembre 1670 ; démolition de l' enchant du coté vent qui joint la nef à hauteur de 32 pieds et de largeur de coté bise et refection de la même façon qu' il a été fait. De plus pour tenir le clocher en sûreté il faut quatre tirants de fer, à savoir : deux de la longueur de 15 pieds 6 pouces et deux autres de 17 pieds 8 pouces se croisant aux quatre angles du dit clocher et seront garnis de leurs greffes, rivets d' assemblage et jumelles.
Rontalon
 Saint Andéol le Château
St Andéol le Château     St Andéol le Château
    La nef a été reconstruite et agrandie en 1842. Le chœur de style gothique date du XVIe siècle. Le transept de style roman date probablement du Xe siècle ou XIe siècle. Le clocher a été rehaussé en 1890. À noter la Croix des Pèlerins qui marquait le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle au carrefour de la Lèvretière.
  St Andéol le Château   St Andéol le Château
Saint Bonnet le froid
St Bonnet le froid Désolé, pas d'informations ! St Bonnet le froid
Saint Cyr sur le Rhône St Didier sous Riverie Désolé, pas d'informations !
Saint Didier sous Riverie
St Didier sous Riverie
Ancien édifice démoli en 1868, a fait place à un nouveau monument de style ogival érigé avec des pierres bleues granitiques. Imposante stature reconnaissable par ses 2 clochers carrés de part et d'autre de la nef. dédiée à St Didier évèque de Vienne. A remarquer à l'intérieur la salle baptismale , la chaire, l'autel, la statue du saint. Pendant les guerres de religion, en 1590, les royalistes viennois livrèrent le village et ses habitants aux flammes. Seul souvenir de cet épisode tragique, une cloche datée de 1590 (classée monument historique) au fond de la nef.

St Didier sous Riverie
Saint Laurent d'Agny
St Laurent d'Agny
Chapelle Saint-Vincent

Cette chapelle, classée monument historique, érigée sur le mont "AGNY" (commune de Saint Laurent d'Agny) à 490 m d'altitude est située sur un contrefort avancé des Monts du Lyonnais faisant partie de la chaîne des Cévennes.

Le site aurait été à l'origine un lieu de culte primitif. Cette chapelle est typique d'un style roman très primitif avec une nef unique voûtée en berceau, rythmée par des arcatures en plein cintre à claveaux bicolores et une abside semi-circulaire en cul de four couverte de pierres plates.

Elle date dans ses parties les plus anciennes du XIe siècle. La chapelle, assise sur d'énormes blocs de granit, est dédiée au patron des vignerons.

St Laurent d'Agny
Saint Laurent de Chamousset
Église Saint-Laurent
Saint Martin en Haut
St Martin en Haut

 L'église actuelle a été construite de 1886 à 1889. Elle a une superficie de 880 m² et a été placée pratiquement adjacente à l'ancienne. « Elle est de style roman-auvergnat du XIIème siècle. Les parements extérieurs sont en granit bleu du pays, taillés très simplement, et la variété de couleur de la pierre a été disposée par l'architecte de manière à obtenir un effet spécial très harmonieux.

 Le clocher est construit au-dessus du portail: la flèche est couverte en ardoises de deux genres de teintes alternées.

Le chemin de croix fut érigé en 1894 ; deux ans plus tard, le clocher fut doté d’une horloge monumentale.


Saint Maurice sur Dargoire
St Maurice sur Dargoire
Désolé, pas d'informations !
St Maurice sur Dargoire
Saint-Romain-en-Gal
Désolé, pas d'informations !
Saint-Romain-en-Gier
Désolé, pas d'informations !
Saint Symphorien s/coise
St Symphorien sur Coise

  Au XIe siècle , St Symphorien n’est qu’un château fort construit par
une famille féodale au sommet d’un éperon rocheux quasi inexpugnable.

Au début du XIIIe siècle, les nouveaux seigneurs, les chanoines comtes de Lyon, achètent au coup par coup le château féodal ruiné et le démolissent quasi totalement. A sa place, ils construisent une église romane destinée à remplacer la minuscule chapelle paroissiale devenue trop exiguë .On dédie le nouvel édifice à Saint Symphorien, jeune gaulois de 20 ans martyrisé par les Romains à Autun au IIe siècle, sous le règne de l’empereur Marc-Aurèle.

On dit que c’est sur les fondations du donjon que s’élèvera son clocher de style roman. En 1407, on arase le sommet du clocher roman et l’on construit au-dessus le clocher actuel.

St Symphorien sur Coise
Saint Sorlin
(L'ex pays des Veloutiers)

St Sorlin
Église Saint-Saturnin

L'église est mentionnée dans la Charte de l’archevêque Burchard de

l’an 984. Le choeur seul, de style ogival, a été construit au XVIe
siècle. Les trois nefs ont été rebâties vers 1840.
St Sorlin
Sainte Foy l'Argentière
Ste Foy l'Argentière
L'église fut édifiée en 1860 à l'emplacement de la chapelle du chateau. Le marquis de Fenoyl sacrifia une tour et une aile du chateau pour sa construction.
Ste Foy l'Argentière
Soucieu en Jarrest Soucieu en Jarrest
Village des coteaux du Lyonnais de 3 240 habitants.
Le clocher de l'église, édifié à partir de 1831, a un air penché dû à la maladresse des maçons ...d’où sa comparaison avec la tour de Pise.
Souzy Souzy
Église de l'Assomption
Souzy
Taluyers Taluyers
Eglise SainteMarie

Le chevet représentatif de l'art roman : abside et absidioles semi-circulaires voûtées en cul de four. Le clocher implanté à la croisée du transept surmonte une coupole octogonale sur trompes, de forme quadrangulaire avec ses fenêtres géminées laisse présager une origine commune à celui d'Ainay à Lyon. Edifice inscrit depuis 1926 a subi de nombreuses transformation au cour des siècles. Jouxtant l'église, le prieuré, édifice fondé par Odilon V abbé de Cluny : facade principale flanquée de deux tours rondes.

Taluyers
Trèves
Trèves
Désolé, pas d'informations !
Trèves
Retour Haut de page