Retour au Menu Général
Clochers de France

Retour Menu des Clochers
Retour tableau des départements
50 - Manche


Agon
Agon
L'Eglise Saint-Évroult ( fondateur de l'abbaye d'Ouche) a été construite aux XIIe et XIIIe siècles.
La nef est du XIe (?) siècle tandis que le chœur polygonal est d’époque flamboyante. La tour carrée aux murs percés d’arbalétrières est surmontée d’un clocher en bâtière qui servit d’amer pendant trois siècles aux marins et aux pêcheurs.

Champeaux Champeaux
Église Saint-Vigor
L'église fut fondée au XIIe siècle, mais a été transformée de nombreuses fois. Elle a subi un incendie en 1911 et la foudre a détruit son clocher en octobre 2000. Elle a d'abord dépendu de l'abbaye de La Lucerne, puis du doyenné de Genêts. Elle dépend aujourd'hui de la paroisse Saint-Auguste-Chapdeleine du doyenné du Pays de Granville-Villedieu

Ducey
Ducey

L'église est composée de deux parties :
  • le clocher, qui porte la date de 1828, est un vestige d'une église baroque du XVIIIe siècle ;
  • le corps principal, quant à lui a été mis en chantier en 1860, mais n'a jamais été achevé.

Gréville - Hague Gréville-Hague
Cette église datant du XIIe siècle fut le lieu de baptême du peintre J.F.Millet.
 Un certain  nombre de statues ensevelies dans les fondations du mur colatéral fut découvert en 1993, au hasard de travaux d'assainissement.

Portbail Porbail
L'église Notre-Dame, classée monument historique, se distingue par son clocher fortifié couronné de créneaux et de mâchicoulis du XIe siècle, vestige de la guerre de Cent Ans,  qui se dresse au bord du havre. Cet édifice religieux occuperait l'emplacement d'un ensemble monastique du VIIIe siècle, qui dépendait de l'abbaye de Saint-Wandrille.
Original par sa forme hexagonale, le baptistère datant du IVème siècle est le seul connu au nord de la Loire.


.
St Hilaire du Harcouët St Hilaire du Harcouët
Église Saint-Hilaire, néo-gothique XIXe, consacrée en 1855 ; chemin de croix de Fanny Delaage.



St Mère Eglise
St Mère l'église
L'église "au cœur des combats", édifiée entre le XIème et le XVème siècle, abrite de curieux chapiteaux, le vitrail du Débarquement et le vitrail des Parachutistes.
Un mannequin du parachutiste resté accroché au clocher de l'église, lors du parachutage de la 82ème et de la 101ème Airborne, dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 commémore l'évènement
St Mère l'église
Teilleul  (Le) Le Teilleul

L'église Saint-Patrice

La paroisse de Saint-Patrice, existant avant la construction du château, remonte à l'évangélisation du pays vers le VIe siècle ou VIIe siècle. L'église primitive est détruite lors de l'invasion des Normands et est reconstruite à la même place. L'église de Saint-Patrice et ses dépendances sont données par la suite à l'abbaye de Savigny.

L'église baptismale fut construite à l'actuel lieu-dit Saint-Patrice après accord de l'abbé de Savigny (vers 1204-1212). Un cimetière se situa au château pour y enterrer ses morts. Il ne reste de cette église que deux piliers de la porte d'entrée. Le presbytère de cette église se situait au lieu-dit actuel : La Chérulière. Elle était construite en arête de poisson (opus spicatum)

Ce fief ecclésiastique gardera son siège jusqu'en 1851. C'est aussi cette année qu'elle est détruite et dépouillée lors de la révolution.

Retour Haut de page